Grève et rêves brisés !

( courrier d’un salarié maîtrise travaillant en structure à l’intention du syndicat Cgt )

 

J’ai fais la grève non pas pour suivre un syndicat ……….. 

J’ai fais la grève non pas pour les délégués syndicaux ou les élus ……… 

J’ai fais deux jours de grève  ……… pour moi ………… pour une augmentation de salaire et en accord avec tous les arguments qui se trouvaient dans le tract de l’intersyndicale …….. !!

 J’ai fais la grève car j’ai fais des efforts dans la qualité de mon travail, dans ma ponctualité, dans le respect des consignes de sécurité pour éviter un accident de travail, dans le respect d’une hygiène de vie correcte pour éviter d’être malade ……….. tout cela en pensant  pouvoir améliorer mes revenus sachant que mon comportement permettrai à ma société d’augmenter ses bénéfices et par la même occasion, mon salaire ……………

 J’ai vraiment cru qu’un partage plus équitable était possible et que moi aussi j’avais droit de partager un peu de ces 250 millions d’euros avec les actionnaires du groupe pour lequel je travaille ………….

 Avec mes collègues nous y avons cru ………….  Ce n’était qu’une juste reconnaissance de notre professionnalisme, de notre conscience professionnelle, du fruit de notre travail ……..

Pensant que les syndicats grossissent toujours le trait, je me suis rendu-compte que cette fois, ils disaient vrai ………….. Comment accepter le discours d’un Directeur Général qui gagne en un mois ce que certains salariés à Sanef gagnent en un an ? Comment accepter de s’entendre dire qu’il faut comprendre que les actionnaires doivent récupérer les fruits de leur investissement sans que moi je puisse aussi récupérer un peu plus, de mon travail ?  Comment croire que ces responsables pensent à moi quand ils refusent de voir que je mérite une augmentation pour que j’améliore mon cadre de vie, celle de ma famille ………!

Que je réalise aussi quelques rêves, envies ou souhaits, même petits……. !!

 J’ai fais la grève pour faire comprendre à ces Dirigeants riches au regard de ce que je gagne, que j’existe et que mon travaille leurs permet de toucher leurs gros salaires …….. !!

Qu’un partage plus respectueux entre tous les salariés et les actionnaires, comme le demande d’ailleurs notre chef d’Etat, doit être possible ………… !!

J’ai fais la grève et j’ai cru que mon appel avait été entendu par ces privilégiés, par ces cadres supérieurs qui oublient que beaucoup se lèvent très tôt, la semaine, le week-end et les jours fériés  pour vivre mieux…………… Nous y étions, nous allions nous faire entendre, pouvoir obtenir une reconnaissance, faire voir que nous n’étions pas une quantité négligeable, que nous étions des hommes et des femmes qui méritent un peu plus …………….

 Mais là, on m’a volé mon combat, mon action, mon envie d’exister ……….. Deux syndicats ont cassé cet élan, cet engagement personnel ! Elan que pour la première fois j’ai partagé avec mes collègues de travail,  ……..

 Tout cela pour obtenir 2 points d’indice d’augmentation et d’autres engagements que notre Direction ne tiendra pas et qui ne sont que des promesses qui n’engagent que ceux qui veulent y croire………..!

Comment et pourquoi ces deux syndicats ont cassé cet élan, comment et pourquoi ces deux syndicats ont pu croire qu’ils faisaient le bon choix pour moi et mes collègues …… ? Qu’ont-ils gagné à signer ? Pourquoi m’avoir volé mes rêves de jeunes révolutionnaires pour si peu ?  Pourquoi n’avoir pas demandé au personnel qui avait déjà par deux fois, suivi massivement ces mouvements de grève, ce qu’il souhaitait faire ? Pourquoi ne pas avoir comprit que l’ensemble de mes collègues et moi-même, voulions gagner ce conflit ….Voire toucher une prime, même moindre, mais toucher quelque chose pour les vacances …. ?

Pourquoi avoir brisé ces mouvements qui créaient des liens nouveaux entre collègues ? Ne doit-on pas se demander si justement, ces syndicats n’ont pas agit à la demande d’une Direction qui a eu plus peur de cette cohésion nouvelle, qu’au fait de verser une meilleure augmentation de salaire ?

 D’ailleurs, pour moi le plus grave c’est que ces syndicats signataires ont fait croire à mes collègues qu’ils pouvaient toujours continuer la grève malgré leurs signatures, sachant pertinemment que suite à ces signatures, le préavis de grève était caduc et que la grève était donc illicite ! Dois-je penser qu’ils ont volontairement envoyé mes collègues à la faute pour qu’ils soient punis et se retournent contre les syndicats non-signataires ? Je n’ose pas y penser ……… Quoi que ….. !! Et si réellement ils ne savaient pas que leurs signatures rendaient illégal le préavis de grève, ce sont de bien piètres syndicalistes !!

Je suis énormément déçu par le déroulement des évènements et j’en veux terriblement aux syndicats FO et CFTC de m’avoir volé mes espoirs et mes vœux de me faire entendre ………….Et je pense que les syndicats qui sont jugés comme révolutionnaires par ces deux syndicats, ne le sont plus à mes yeux et je les vois maintenant d’un œil meilleur car eux partagent vraiment mes attentes et mes espoirs …….. !!!

Bon courage à tous ……Un futur syndiqué ….. !!!

 

 

 

 

 

******************

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

One Response to “5 ) Courrier d’un Maîtrise d’encadrement :”


  1. […] 5 ) Courrier d’un Maîtrise d’encadrement […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :