Un agent routier de la société Cofiroute, qui travaillait sur le bord de l’A71 le 12 décembre 2009 après-midi, a eu la jambe arrachée par un fourgon. Il est mort le lendemain matin à 4 h 50.

 

Un employé qui travaillait sur le bord de l’A71, le 12 décembre 2009 après-midi, est décédé le lendemain matin à 4 h 50 après avoir eu la jambe arrachée par un fourgon.

A l’arrivée des gendarmes, il était conscient. « Un de ses collègues lui avait posé un garrot », précise le lieutenant Manuel Jeanroy, commandant du peloton autoroutier de Vierzon.

Douleurs insupportables

Un peu plus tôt, vers 16 heures, cet agent de la société Cofiroute qui gère, entre autres, l’A71, a été percuté par un fourgon. Le véhicule a quitté la chaussée et fauché l’employé, qui effectuait une opération de maintenance avec un collègue sur le bord l’autoroute, à hauteur de Mehun-sur-Yèvre, dans le sens province-Paris.

Outre la jambe gauche arrachée sous le genou, la victime a un traumatisme crânien et thoracique. Le pronostic vital était réservé. Médicalisé sur place par le service médical d’urgence et de réanimation de Vierzon et un médecin des sapeurs-pompiers, il a été plongé dans le coma en raison des douleurs insupportables causées par ses blessures. L’homme a été hospitalisé à Tours. C’est là qu’il est décédé, après huit heures d’intervention.

Endormi au volant ?

Selon les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie, le conducteur du fourgon, qui comme son passager n’a pas été blessé, aurait pu s’endormir au volant. « Les traces de la sortie de route sont linéaires et progressives, explique le lieutenant Manuel Jeanroy. C’est souvent le cas lors d’un assoupissement. L’enquête le confirmera ou pas ».
Le conducteur n’était pas alcoolisé. Indemnes mais très choqués, lui et son passager, de Vendôme (Loir-et-Cher), ont été transportés à l’hôpital de Vierzon.
Le trafic a été perturbé suite à cet accident. La circulation a été coupée à deux reprises dans le sens province – Paris, vers 17h15 et vers 18 heures, durant un quart d’heure à chaque fois, le temps que l’hélicoptère se pose, puis décolle.
Le reste du temps, durant l’intervention des secours, la circulation ne s’est faite que sur une voie dans les deux sens.

Ecrit par :Geoffroy Jeay

Texte repris sur le blog : http://ce-sanef.skyrock.com/

 

 

 

 

*********

One Response to “Ab ) Un drame sur l’A71 le 12/12/09 :”


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :