La Cgt  regrette que La période estivale ait été retenue par la direction pour aborder ce thème dont l’importance n’échappe à personne.

Par ailleurs, aucun document n’a été remis aux organisations Syndicales ce qui, selon la Cgt, est dommageable à plusieurs égards et notamment pour un suivi avisé des débats.

Voila ce que nous en avons retenu ! 

Péage :

Afin de donner une substance sociale à son projet, la Direction explique ses choix politiques par le contexte économique et comportemental des usagers auxquels il faut s’adapter. La Cgt n’y voit que prétextes à profit sur le dos des salariés. Effectifs fin 2011 : 976 CDI +168 CDD, le projet prévoit à l’horizon 2016 : 911 emplois (temps plein)

soit une perte de 233 emplois  soit : – 20% des effectifs !

 

Viabilité :

« Dans un contexte de mise en concurrence exigé par l’Europe, des entreprises extérieures pourraient  investir nos réseaux » explique la direction ! Comme si le Groupe avait attendu une directive quelconque  pour faire entrer « le loup dans la bergerie » Selon la Cgt, sauf à comprendre que la direction envisage une séparation entre la concession et l’exploitation on ne voit pas trop comment une directive quelconque pourrait imposer la mise en concurrence de ses salariés pour entretenir ses propres réseaux.

Le projet qui nous a été présenté révèle une baisse des effectifs de 96 salariés soit : – 10% des effectifs !

(ouvriers autoroutier, ateliers, administratifs, conducteurs sont impactés)

 

 Structure et fonctions supports :

Désolé le dossier n’était pas prêt. La Cgt a rappelé que la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences ne pouvait avoir de logique que traitée et négociée pour l’ensemble des secteurs.

 

 Pyramide des âges :

Les données révélant la pyramide des âges n’étant pas affinées par secteur elles  ne peuvent être utilisées sans extrapolation. La Cgt n’a pas manqué de signaler que ces négociations renverraient immanquablement vers des négociations sectorielles, les problématiques des uns n’étant pas forcément celles des autres, qu’elles soient démographiques ou tout simplement pratiques.

 

Selon la Cgt : ce projet ne répond en rien aux exigences de qualité et aux ambitions affichées par notre Direction, qu’elles soient dans « clients en tête », ou dans « satisf’aire »  il a été édicté uniquement en terme comptable de profit !

Il est des additions qui ne sont bonnes pour personne, en particulier quand ces additions accroissent des soustractions d’emploi.

Le contexte si cher à notre Direction devrait conduire, pour une société comme la nôtre, à créer des emplois, une façon de redorer une image largement entachée médiatiquement.

De toutes évidences « le changement n’est pas pour demain » pour le Groupe SANEF !

 

 

 

 

************************

One Response to “a ) Négociations GPEC 2012, 1ère réunion !”


  1. […] a ) Négociations GPEC 2012, 1ère réunion ! […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :